L'AVISO TAHURE DANS LES MERS DE CHINE
L'aviso est à l'origine un petit navire de guerre à voile, armé, rapide et de faible tonnage (brick, cotre, goélette). Il servait de liaison pour le commandement d'une marine nationale et assurait les communications entre les divers bâtiments, entre des navires et la terre ou de port à port. Ils transportaient colis et courriers, et transmettaient ordres et renseignements1. Avec la disparition de la marine à voile et avec l'usage généralisé de la radio, le terme est resté pour désigner un bâtiment rapide de taille moyenne (celle d'un torpilleur par exemple) utilisé pour ces mêmes fonctions de communications entre escadres ou avec la terre. Puis il a été utilisé dans la Marine nationale française pour désigner un bâtiment stationné en outre-mer : les avisos coloniaux, puis les avisos escorteurs. Le terme aviso désigne aujourd'hui, une classe de petites corvettes à vocation généraliste anti-sous-marine et anti-navires. La classification OTAN est celle d'une frégate (FF ou FFG et numéro de coque précédé d'un F). Le terme tombe aujourd'hui en désuétude. (source Wikipedia)
Caractéristiques techniques du Tahure
D'une longueur de 76,90 m et d'une largeur de 8,70 m, le Tahure disposait de deux turbines engrenages Parsons et Bréguet, ainsi que deux chaudières alimentés au mazout qui lui donnait une puissance propulsive de 5 000 ch, lui permettant de filer à 20 nœuds. Il avait également une autonomie de 3 000 nautiques à 11 nœuds et un déplacement de 644 tonnes1.

Armement
Son armement principal résidait en 2 canons de 138 mm modèle 1910. Il avait également un armement secondaire comprenant 1 canon de 75 mm, 4 mitrailleuses antiaériennes, ainsi que 2 mortiers.

Carrière
Après sa mise en service actif en 1930, il est d'abord affecté dans une escadre d'avisos en Méditerranée, puis aux Forces navales d'Extrême-Orient en 1939. C'est au sein de celles-ci qu'il participe, en compagnie du croiseur Lamotte-Picquet et des avisos coloniaux Amiral Charner, Dumont d'Urville et Marne, à la bataille de Koh Chang dans la nuit du 16 au 17 janvier 19412. Le 29 avril 1944, alors qu'il escorte le long des côtes de l'Indochine française le cargo indochinois Song Gian Go, il est attaqué par le sous-marin américain USS Flasher qui parvient à couler le cargo tandis que le Tahure parvient à s'enfuir dans un premier temps. Au cours de la nuit, l'USS Flasher rattrape l'aviso de la marine de l'armée d'armistice française, le torpille et le coule3. Le Tahure ayant été coupé en deux par l'explosion de la soute à munitions avant, il n'y aura qu'une vingtaine de survivants.

foxyform